Tintin, Hergé et le cinéma… (livre)

Voici un nouvel article de promotion (n’ayons pas peur des mots) pour le dernier livre de mon homme, paru le 22 septembre, et qui est beaucoup moins “confidentiel” que le précédent (”Sean Flynn, l’instinct de l’aventure“)…

Cet essai s’intitule “Tintin, Hergé et le cinéma” et est édité par Democratic Books.

tintin-herge-et-le-cinema

Pour vous mettre l’eau à la bouche, que vous soyez tintinophile ou non, je vous note ici la 4e de couv’ (pas très original, mais pourquoi paraphraser ?) :

Films fixes, poupées animées image par image, dessins animés, films avec acteurs et aujourd’hui “motion capture” en 3D, Tintin aura tout expérimenté. Dès les premiers albums, la cinéphilie d’Hergé transparaissait au détour de nombreuses références (de Hitchcock à King Kong.. .) ou par le choix du langage visuel (travelling, gros plan, zoom.. .). Pas étonnant que des cinéastes tels que Alain Resnais, Roman Polanski, Jean-Pierre Jeunet, Bruno Podalydès, Peter Jackson et bien sûr Steven Spielberg soient des lecteurs passionnés de Tintin et n’hésitent pas à y faire allusion dans leurs films.

Dans son essai, Philippe Lombard aborde toutes les facettes de la relation originelle et admirative qu’Hergé entretient durant toute sa vie avec le cinéma. Il pose un regard personnel et érudit qui met brillamment en perspective le film tant attendu de Steven Spielberg.

Ca y est la vague spielberguienne a déferlé sur la France… Raison de plus pour vous jeter sur cet essai, trouvable dans toutes les bonnes librairies. Pensez-y pour vos cadeaux de Noël !

Leave a Reply