Plus qu’une nouvelle mode : le compost

Depuis 2 ans, dans ma résidence il y a des composteurs : qu’est-ce donc ?

dscn1798

1/ des bacs à compost et,

2/ des personnes, comme vous et moi, qui trient leurs déchets végétaux (cuisine + jardin) pour les “composter”.

Une aventure collective lancée en plein coeur de Paris, une première dans une résidence de logements sociaux parisienne ! J’étais dans les starting-blocks dès que j’ai eu vent du projet, mené à bien par mon voisin et ami Jean-Jacques F., une vraie star dans le monde écolo-communico-composto-engagé, début 2008… Nous avons commencé en juin 2008 et je suis très heureuse et fière d’y participer, d’en parler, de promouvoir ce geste de recyclage et de retour aux valeurs simples et de bon sens. Heureuse aussi de voir que plein d’initiatives voient le jour et que plein de particuliers à la campagne s’y mettent aussi (mon petit frère, ma maman…).

Grosso modo comment cela fonctionne-t’il ?

Tout d’abord nous trions les déchets dits “verts” (= épluchures de fruits et légumes, marc de café, sachets de thé, coquilles d’oeuf -en petits morceaux, sinon ça reste tel quel-, déchets de jardin, plantes coupées…). Quand notre bio-seau (un seau fourni par famille) est plein, nous le vidons dans l’un de nos 4 grands bacs (de 600 l chacun), nous y ajoutons des déchets “bruns” (= feuilles séchées, copeaux de bois). Ce savant et dosé mélange (environ 60% de vert / 40% de brun) permet à la matière de se décomposer sans être trop humide et à la “faune” d’insectes de s’épanouir et de se délecter de cette divine nourriture.

Une fois le bac rempli et retourné  pour mélanger les différentes couches, on le laisse reposer entre 6 mois minimum et 1 an…  Selon son stade de  maturation,  il pourra être utilisé de diverses façons, en amendement au pied des plantations ou comme engrais directement mélangé à la terre.

La suite de notre belle aventure a été la naissance de notre jardin partagé “le Jardin Santerre” inauguré au printemps 2010, avec des parcelles individuelles et un parcelle commune… et la plantation de moultes plantes et cultures : expériences productives ou non ? En tout cas, concluantes pour la pédagogie et la convivialité qu’elles véhiculent.

Mais j’oubliais le dernier événement : nous venons d’inaugurer 2 ruches au fond du jardin ! Décidément il se passe toujours quelque chose dans cette belle résidence…

maya

Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur le site de Jean-Jacques Fasquel, initiateur du projet et maintenant maître-composteur animant des formations :

http://compostproximite.blogspot.com/

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

Expo”Surréaliste, mon cher Dali !” (Paris, 1er)

Une nouvelle expo au Musée en Herbe : “Surréaliste, mon cher Dali”, j’aimerais trop y emmener mes 2 gars… Mais depuis que je retravaille, ce n’est pas évident ! Peut-être que leur papa (très présent) pourra tester l’expo pour nous !

musee-en-herbe

J’avais déjà raté “La vache de Mr Warhol” l’an dernier, mais, mais, mais la 1ere exposition m’avait ravie, et surtout mon fils Paul et son ami Dinys qui avaient 5-6 ans à l’époque.

L’expo doit être chouette, avec toutes les oeuvres proposées (Miro, Max Ernst, Man Ray…) et j’espère que le musée s’en sort financièrement, car j’avais lu l’an dernier que les subventions diminuaient et que son activité était menacée. Je suppose que nos visites seront bien utiles au musée récemment installé dans le 1er arrondissement…

En attendant, je vous propose d’aller faire un saut sur le site, plutôt que de les plagier ou parler d’une exposition que je n’ai pas vue (ce qui n’est pas grave en soi, nombre de journalistes le font !!! mais bon…) :

http://www.musee-en-herbe.com/expos.html

Informations complémentaires :

MUSÉE EN HERBE

21 rue Hérold - 75001 PARIS

Tél. : 01 40 67 97 66

Mail : musee-en-herbe@wanadoo.fr

Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19h sans interruption.

Tarifs individuels :

1 visite animée :

enfants 10 € / TR : 9 €

adultes 6 € / TR : 5 €

1 atelier : 10 €

1 atelier + 1 visite animée : 16 €

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

Nos petites adresses à … Paris

J’avais envie de créer une rubrique où chacun pourrait noter ses adresses sympas, les endroits préférés à partager entre fines bouches, estètes mais généreux et conviviaux.

A moi de commencer alors, j’attends votre participation avec impatience !

NB : un grand merci pour l’idée fort sympathique et généreuse de Nicolas V. et de Frédérique B. (respectivement mon frère et ma belle-soeur) du Noël dernier, qui nous ont offert un “guide malin” restaurants parisiens… le concept est qu’avec ce guide, quand on réserve l’un des restos inscrits, on ne paie qu’un repas pour 2 convives, à condition de prendre aussi des boissons : bref, on vient à 2, on paie pour 1 (+ les boissons, comme je viens de le dire)… merci encore ! en plus le guide n’étant pas nominatif, on peut le prêter, si on veut partager encore plus…

Commençons par mes petites adresses dans le 12e :

- Le Janissaire (gastronomie turque exquise et copieuse)

22-24, Allée Vivaldi - 75012 Paris - Tél. : 01 43 40 37 37

Un vrai bon resto turc, la qualité est là, la finesse, les saveurs exotiques… et une belle terrasse pour l’été !

janissaire1

- Les Zygomates (cuisine française classique et de très bonne qualité) : il vaut mieux réserver !

7 rue de Capri - 75012 Paris - Tel : 01 40 19 93 04

http://www.leszygomates.fr/accueil.asp

Un de nos chouchous pour le 12e, en tout cas ! Une belle carte, des menus qui changent 2 fois par semaine, selon les arrivages… un “café gourmand” de première, et des apéritifs maison toujours originaux et succulents… Courez-y !

zygomates

- La Feria (resto espagnol comme là-bas)

25 rue Montgallet - 75012 Paris - Téléphone : 01 43 41 15 72

Un vrai repaire hispanique, le décor est planté : tableaux, décorations et en trophée une tête de taureau (moi qui ne suis pas du tout “corrida”)… La sangria est légère, très fruitée et se boit tellement bien qu’on en prend directement un 2nd verre ! J’ai testé la paëlla à 2, si copieuse que la serveuse nous a déconseillé l’assortiment de tapas chauds (avec raison !), pour ne prendre que des calamars délicieux… Tout était succulent ! Une très bonne adresse, qui ne paie pas de mine extérieurement, mais où il vaut mieux réserver.

Ensuite…

2e :

- Vert Midi (restaurant “nature” : bio et végétarien)

1 rue Saint-Marc - 75002 Paris - Tel : 01 40 39 94 27

Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 16h

Resto simple, frais et nature, à tendance écolo (+ café et thé issus du commerce équitable), que m’a fait découvrir Karen D. qui y va souvent car elle travaille dans le coin. Formule argentine (empanadas…) à 9€, formule salade à 8€ et formule plat 11€.

5e :

- La Lucha Libre (resto mexicain, à tendance “catch” délirant -> il y des matchs de catch en sous-sol 2 vendredis soirs/mois, vous renseigner)

10 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève - 75005 Paris - Tel : 01 43 29 59 86

http://www.laluchalibre.fr/

Un assortiment de tapas à la plancha pour 17 €, des mojitos pour tous les goûts (au sens propre : mojito fraise, mojito gingembre, mojito chocolat blanc… je ne me rappelle plus tous les parfums), une petite salle… Je  n’y suis pas allée les soirs de catch, mais j’imagine que l’ambiance doit être muy caliente !

la-lucha-libre

10e :

- Le Grenier Voyageur (Bistrot)

3, rue Yves Toudic - 75010 Paris - Téléphone : 01 42 02 25 50

Fanny P. adore ! C’est tout ce que je puis dire… Je ne l’ai pas testé, alors à bientôt pour me la jouer De Funès dans “L’aile ou la cuisse” !! On y sert de copieuses salades, quelques plats et desserts, l’ambiance est bon enfant et plutôt estudiantine… Tarifs entre 7€ et 20€ pour info.

grenier-voyageur

11e :

- La Feria (resto espagnol tenu par une andalouse généreuse et conviviale)

56, rue Amelot - 75011 Paris - Tel : 01 43 55 17 11

C’était une de nos tables préférées quand on habitait dans le marais… Vérifiez les horaires d’ouverture : je ne sais plus si c’est ouvert midi et soir. Elle est adorable, cuisine divinement, et fait tout toute seule : cuisine, service, sourire, échanger avec les clients.

laferia

- Latino gourmand (cuisine péruvienne très sympathique et guitariste le week-end -> à vérifier sur le site)

45, rue de Montreuil - 75011 Paris - Tel : 01 43 67 82 83

http://www.latinogourmand.fr/

latino-gourmand

Allez je rajoute une table que je viens de découvrir, un restaurant corse excellent (hein Nath ?) :

La Main d’Or

133, rue du Faubourg Saint Antoine - 75011 Paris - Téléphone : 01 44 68 04 68

la-main-dor

13e :

- Fil’O'Fromage

12 rue Neuve Tolbiac - 75013 Paris - Téléphone : 01 53 79 13 35

www.filofromage.com

Mmm, ici les papilles sont à la fête ! Le propriétaire des lieux et fromager de son état nous prépare de sublimes assiettes mélangeant fromages et charcuteries régionales (France, toutes les régions : Franche-Comté, Corse, Auvergne, Normandie… et les pays environnants : Belgique, Italie, Espagne et j’en passe, ça tient sur des colonnes… on ne sait que choisir !) : c’est exquis ! J’ai hâte d’y retourner…

14e :

- C’est mon plaisir (resto français traditionnel et cuisine provençale de grande qualité à petits prix)

150, boulevard du Montparnasse - 75014 Paris - Téléphone : 01 43 21 03 48

Je l’ai découvert un midi, et depuis c’est une belle histoire d’amour… A 5 minutes de mon travail, il est charmant, avec ses pierres apparentes, ses banquettes cosy et ses plantes, intérieur chaud et classique, et ses petits plats sympathiques ! Je le fais découvrir à mes collègues.

Ce qui m’étonne c’est la qualité remarquable de tout ce qui est proposé, de l’entrée au dessert, en passant par le verre de vin (délicieux toujours !) inclus dans la formule ou le menu…

Formule (entrée + plat ou plat + dessert) avec verre de vin : 17 Euros

Menu (entrée + plat + dessert) avec verre de vin : 18,50 Euros

Vous avez vu ça souvent à Paris ??? A recommander chaudement…

cestmonplaisir-02

En attente de vos adresses…

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

L’Ecole de Chiens Guides (Bois de Vincennes - Paris, 12e)

Aujourd’hui je veux vous présenter un bien bel endroit : l’Ecole de Chiens Guides pour Aveugles  et Malvoyants, située juste après le zoo de Vincennes.

Créée en 1980, cette association de loi 1901 est reconnue Association de Bienfaisance, et c’est une école que l’on peut visiter un mercredi par mois (se renseigner sur le site internet), et plusieurs dimanches par an, lors de journées portes ouvertes.

On imagine plus ou moins aisément les maîtres chiens s’occuper des chiens et leur apprendre tout ce qu’ils devront accomplir au quotidien pour aider et vivre avec une personne malvoyante ou non-voyante, mais ce que l’on sait moins (voire pas du tout), c’est que l‘école cherche des familles d’accueil pour les chiens avant et après leur vie au service de personnes aveugles : avant pour les éduquer, et après quand sonne l’heure d’une retraite bien méritée !

dscn2124

Je suis allée en famille et avec des amis visiter l’école le dimanche 9 mai. Il y avait plein de stands et d’animations pour faire comprendre les troubles et divers handicaps de la vision (lunettes obstruées, chambre noire, atelier de braille…) et pour rechercher des familles d’accueil, panneaux explicatifs, nombreux jeux et une tombola (chaque lot étant gagnant !)… et enfin, le clou de la journée : une démonstration des exercices et des capacités hors du commun de ces formidables chiens !

dscn2130

C’est une expérience forte que je recommande vivement, notamment pour les enfants : tout le monde succombe au charme et à la douceur de ces êtres si sensibles et intelligents ! Y compris les gens pas forcément attirés ni à l’aise avec nos amis quadrupèdes et même les enfants plutôt apeurés habituellement (comme mon fiston n°2 !).

J’ai lu sur le site de l’école que la prochaine journée portes ouvertes aurait lieu le dimanche 26 septembre 2010. Alors allez-y nombreux !

Pour plus d’informations :

Ecole de Chiens Guides pour Aveugles et Malvoyants de Paris et de la Région Parisienne

105, Avenue de Saint Maurice

75 012 PARIS

http://www.chien-guide-paris.asso.fr/

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

A voir absolument à… Barcelone

Une autre ville que j’adore (avec Berlin) : Barcelone ! Grande ville, cosmopolite, moderne et branchée, gorgée d’histoire, belle et maritime… que de charme, de mélanges, de richesses !

Mais la tâche est ardue, car par où commencer ? Déjà pour moi Barcelone se confond avec son artiste le plus célèbre, Gaudi, et toutes ses réalisations parsemées dans la capitale catalane : la Sagrada Familia, la “Perdrera”, le parc Güell… Je vais m’en donner à coeur-joie avec les photos : elles parlent d’elles-mêmes, vous verrez !

le parc Güell
le parc Güell
La Sagrada Familia (sous la pluie)
La Sagrada Familia (sous la pluie)

Barcelone, c’est une fière cité bordée par la mer ! Quelle chance d’être à la fois dans une grande ville ensoleillée et attachante, avec les pieds dans l’eau… La plaça Real, avec ses arcades et ses palmiers, les tapas (et celles que l’on mange debout), la petite église Santa Maria del Mar, les quartiers anciens : Barrio Gotico, le musée Picasso, la fondation Miro (à Montjuic, la montagne qui a accueilli les jeux olympiques, de mon point de vue elle n’est pas très joli, mais le musée est bien fourni et agréable)…

calme et beauté
calme et beauté

(suite en construction, mais j’avais trop envie de mettre en ligne un article -même incomplet, très incomplet- sur Barcelone, si chère à mon coeur)…

Inma, au secours ! Chica, ayudame para contar la vida y cosas sobre tu ciudad maravilosa…

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

Festival jeune public “C’est la faute à Voltaire” (Paris 11e)

la-petite-rockette

Une info de première main transmise par Silvia C. qui n’est pas avare de “bons plans”… pour ceux qui veulent découvrir un lieu qui m’a l’air super chaleureux et ouvert à tous, du côté du métro Voltaire. Mais je vous laisse lire ce qui se passe à la Petite Rockette : jugez plutôt !

Pour les vacances de Pâques (du 17 avril 2010 au 1er mai 2010), la Petite Rockette continue sa démarche de dynamisation de la vie culturelle, artistique et associative du quartier en ouvrant ses portes plus particulièrement au jeune public (de 3 à 14 ans) à l’occasion de son festival « C’est la Faute à Voltaire ».

Imaginé par une équipe professionnelle animée d’une passion partagée pour l’enfant, ce festival se définit comme un évènement où l’enfant se verra à la fois acteur, spectateur, expérimentateur et créateur.

Favorisant l’autonomie de l’enfant, le vivre-ensemble, le lien intergénérationnel et la mixité, cet événement ludique, pédagogique et artistique offrira aux plus jeunes, le temps des vacances scolaires des espaces :

- d’expressions (ateliers danse, calligraphie…)

- de découvertes (spectacles, atelier livre, jeu, magie…)

- de créations (atelier menuiserie, peinture, textile…)

- de liberté (atelier livre…)

-  citoyens (espace informations sur les droits de l’enfant…)

Pour connaître le programme rendez-vous sur http://www.cestlafauteavoltaire.com

N’oubliez pas de réserver (spectacles et ateliers) au 06 13 03 71 50

Et C’EST GRATUIT !

Laboratoire expérimental social et culturel, la Petite Rockette est aujourd’hui en cours de convention avec la mairie de Paris qui est propriétaire des locaux. Ouvert à tous et tout particulièrement destiné à un public de quartier, elle entend permettre de mieux impliquer le citoyen dans la vie associative, culturelle et artistique.

Coordonnées :

La Petite Rockette

6 rue Saint Maur - 75011 Paris

Métro Voltaire

mail : lapetiterockette@gmail.com

Tél. : 01 43 67 66 34 ou 06 13 03 71 50

http://www.lapetiterockette.com

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

2 coups de coeur BD : bio et écolo !!

* L’an dernier, j’ai découvert le tome 1 de Autobio, écrit par Cyril Pedrosa : un vrai petit bijou d’humour, pour cet écolo au quotidien.

autobio

Il passe en revue tant de situations où je me suis retrouvée, où l’on voit ses amis ou voisins… De l’achat des yaourts au lait de chèvre, à l’école Freynet, en passant par le compost : toutes les péripéties de Cyril sont égrainées page par page ! Et nous de rire à gorge déployée, surtout mon mari, qui en a fait une cure lors d’une baisse de moral !! Il faut dire qu’on a acheté quasiment d’un coup le tome 1 et le 2 qui venait de sortir !

autobio-2

(Impossible de prêter les 2 en même temps, sinon il n’avait pas sa dose quotidienne d’”Autobio” !!).

* La 2nde BD biographique est une pure merveille de graphisme simple et rond, et d’humour spontané ! Merci Amélie R. de me l’avoir fait découvrir lors d’une soirée… Il faut dire qu’Amélie fait une pub d’enfer à Leslie Plée : elle s’autoproclame sa fan “number one”, était en transe à une signature d’autographes ! Ca fait chaud au coeur… si seulement Leslie le savait…

leslie-plee

J’ai donc commandé sa BD au Père Noël, qui me l’a apporté, comme j’avais été sage ! Le titre c’est Moi vivant vous n’aurez jamais de pauses : ou comment j’ai cru devenir libraire

Et cerise sur le gâteau, pour celles / ceux qui veulent la découvrir, elle a un blog  : http://vuedelaprovince.canalblog.com/

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

Vivent les AMAP ! (partout en France)

barbapapa-amap

Cela fait longtemps que je voulais écrire un article (succint) sur les Amap !

Tout d’abord : qu’est-ce qu’une AMAP ? C’est une “association pour le maintien d’une agriculture paysanne“… Les premières ont fleuri au début des années 2000, puis ce phénomène a essaimé et maintenant il en pousse partout, même si les listes d’attente pour y entrer sont souvent longues.

Les avantages sont multiples :

- le circuit est court : l’ensemble des adhérents de l’amap est en lien direct avec l’agriculteur. Il n’y a donc pas d’intermédiaire, et surtout pas la grande distribution qui se fait de bonnes marges… Les “amapiens” sont pour la plupart engagés sur le chemin de l’écologie, l’agriculture biologique et se considèrent avant tout comme des acteurs, dans une démarche opposée à celle du “consommateur”.

- les produits sont locaux et de saison, frais, d’excellente qualité et si possible bio. Souvent le prépaiement des récoltes par les amapiens permet à l’agriculteur de faire une transition vers la bio !

- il y a une solidarité entre l’agriculteur et les membres de l’amap : le paiement est fixé et souvent réglé en début de saison ou d’année (selon les amaps). Si les récoltes sont bonnes, les paniers seront bien garnis et déborderont de légumes et fruits, dans le cas contraire, les adhérents sont solidaires et verront le poids de leur panier diminuer… Cela fait partie du jeu !

- on peut participer à la vie de la ferme (selon les amaps) : visite à la ferme, aide pour planter certains légumes ou fruits, voire des arbres fruitiers (dans notre amap par exemple pour réaliser un grand verger).

- on agit pour soutenir l’agriculture paysanne locale, qui en a bien besoin : selon les régions, il est plus ou moins facile d’acquérir de la terre, c’est pourquoi l’association foncière Terre de Liens aide souvent les agriculteurs -cela fera peut-être l’objet d’une autre article. Parfois, en plus, lorsqu’un agriculteur est bien implanté et réussit bien, il peut même aider des nouvelles recrues à s’installer.

- on fait connaissance avec des personnes intéressantes, dans une démarche individuelle et collective forte, créative et différente. D’autres projets peuvent naître de ces rencontres…

Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous dans l’amap la plus proche de chez vous… ou pourquoi pas ? créez-en une avec vos voisins.

Quelques pistes :

http://www.reseau-amap.org/ (site national des amap)

http://www.amap-idf.org/ (amap d’Ile-de-France*)

* Pour les autres régions, vous trouverez tous les sites dans la rubriques “liens utiles” du site national.

Pour ceux qui ne peuvent/veulent pas adhérer à une amap (faute de places disponibles, de temps…), il existe des réseaux de distribution de paniers bio, j’ai testé il y a 3 ans les Paniers du Val de Loire, qui font travailler des gens en réinsertion et en bio :

http://www.lespaniersduvaldeloire.fr/

Attention : coup de gueule !!

En revanche je ne conseille pas les paniers du Campanier, car même s’ils sont bio, ils peuvent venir de très loin : Espagne, Italie ou Grèce. Ce qui n’est pas dans l’esprit du local d’abord, bio ensuite si possible : on ne veut pas du bio à tout prix (façon de parler !)…

Voilà c’est dit !

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

A voir absolument à… Lyon (69)

dscn1990

Ce serait prétentieux de vouloir donner tout plein d’adresses à Lyon, alors que je n’y ai passé qu’un petit week-end pascal… néanmoins j’avais envie de partager avec vous quelques découvertes et endroits sympathiques, notamment pour les enfants !

Les balades les plus sympas sont celles à faire en descendant (pour les flemmards, comme nous !) de la colline de la Croix-Rousse, par les ruelles escarpées et surtout les traboules, si typiques de Lyon : ce sont des escaliers extérieurs (et intérieurs aussi) qui passent d’un immeuble à l’autre, datant du XIXe, du temps où les canuts (tissant la soie) avaient besoin de passages rapides et pratiques entre les ateliers… Une vraie trouvaille ! On peut trouver des plans qui indiquent les emplacements de ces traboules.

dscn1986

Au coeur du Vieux Lyon (composé des quartiers St Georges, St Jean - où se trouve la cathédrale éponyme, très belle extérieurement, et avec de magnifiques vitraux- et St Paul), rue St Jean, un petit (pas si petit) musée a tapé dans l’oeil de mon homme : le Musée des Miniatures et Décors de Cinéma (décors du film “Le Parfum” tourné en studios à Munich, remontés à Lyon, et un décor du “Nom de la rose”, en sous-sol). Outre ces décors, le visiteur peut se régaler sur 3 étages… Voici quelques aperçus.

arrière du musée des miniatures et décors de cinéma

arrière du musée des miniatures et décors de cinéma

poules semi-mécaniques utilisées pour OSS117

poules semi-mécaniques utilisées pour OSS117

univers Terminator (salle inaccessible aux enfants)

univers Terminator (salle inaccessible aux enfants)

En continuant dans le quartier du Vieux Lyon, bordant la Saône, se concentrent de nombreux “bouchons”, mais attention (je reprends la remarque du “Routard” qui m’a mis la puce à l’oreille), aujourd’hui la plupart n’ont plus de “bouchon” que le nom mais sont surtout des restos à touristes… A vous de farfouiller, chercher, tenter (sur la presqu’île pourquoi pas ? ou alors, je demande l’aide de Lyonnais connaisseurs… nb : si je récolte de bonnes adresses, je les noterai dans mon article “nos bonnes adresses… en France”).

Parenthèse culinaire ! Les spécialités lyonnaises sont très fournies en viande et charcuterie : saucisse chaude, saucisson brioché, quenelles, tablier du sapeur (je n’y ai pas goûté, sorte de tripes, j’ai oublié car ça ne me faisait pas du tout envie !), andouillette, salade lyonnaise (oeuf poché, lardons sur lit de salade verte)… et en dessert une “cervelle de canut” (sorte de fromage blanc frais salé à l’ail, à la ciboulette…). Bref, on ne va pas à Lyon pour faire un régime, vous l’aurez compris !

Un petit coup de funiculaire et nous voici montés en haut de la colline de Fourvière, pour admirer un sublime panorama sur Lyon, sa presqu’île entre les 2 fleuves qui traversent la ville, Saône et Rhône… Un petit tour à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de Fourvière (très, trop chargée ! intérieur écoeurant, mis à part les mosaïques colorées et dorées qui recouvrent tous les murs) et puis s’en vont !

Notre-Dame de Fourvière tout en haut...

Notre-Dame de Fourvière tout en haut...

Pour découvrir un spectacle de Guignol digne de ce nom (il a fêté ses 200 ans), le mieux doit être le Théatre de Guignol (quartier St Paul), ce que nous n’avons pas tenté… Nous avons assisté au spectacle du guignol du parc de la Tête-d’Or, marionnettes de qualité, mais action un peu plate (pour les enfants qui en général aiment bien participer et crier) ! En revanche, il faut souligner que ce “poumon vert” de la ville est un endroit fabuleux pour petits mais aussi grands : lac (et ses attractions), parc animalier GRATUIT (girafes, singes, éléphants… qui n’ont rien à envier aux zoos payants), jardin botanique, jeux pour les enfants, beaucoup de verdure et d’espace (mais aussi de monde, par beau temps… rançon du succès).

dscn1992

tortues de Floride en veux-tu en voilà (ils ont même un centre de récupération)

tortues de Floride en veux-tu en voilà (ils ont même un centre de récupération)

dscn2008

Voilà en quelques mots et photos mes premières impressions sur ce que nous avons vu, expérimenté, aimé ce week-end à Lyon.

J’attends vos commentaires, pour étoffer cet opus ! Au revoir les gones* !

* gones = jeunes gens ou enfants (sympathique)

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments

A partager : idées de restos… (suite)

dscn0232

Bonsoir,

Je ne viens plus aussi souvent ces derniers temps, et souhaite m’en excuser. J’aimerais néanmoins, et d’autant plus, que chacun se sente libre et invité à partager ses propres bons plans et bonnes adresses, soit directement sur le blog, au moyen des “comments” en bas d’articles (commentaires, dans la langue de Molière), soit en m’écrivant, et ensuite j’intègrerai vos articles, écrits…

En attendant, je voulais remettre sur le devant de la scène les liens des restos, à Paris et en province, que j’étoffe régulièrement (avec l’aide de certaines bonnes volontés) : ces articles datent et même si je les remets à jour n’apparaissent pas dans les nouveautés…

Alors, jetez-y un coup d’oeil, pour choisir votre prochain resto, et picorer de nouvelles idées !

Bon appétit, les amis !

dscn0905

http://lesbonsplansdaurelie.fr/2009/10/nos-petites-adresses-en-france/

dscn1888

http://lesbonsplansdaurelie.fr/2009/09/nos-petites-adresses-a-paris/

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS
Read Comments
 Page 5 of 12  « First  ... « 3  4  5  6  7 » ...  Last »